La Place d’Espagne: un spectacle romantique à ciel ouvert

Après l’Alcazar de Séville et le Palais de Pilate, c’est au tour de la Place d’Espagne d’être présentée. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler puisqu’il s’agit d’un des lieux les plus impressionnants de la capitale andalouse.

Place

Le palais majestueux, qui abrite aujourd’hui le gouvernement régional d’Andalousie, épouse la forme en demi-cercle de la place. C’est un édifice mêlant les styles gothique, mudéjar et renaissaimg_5483.jpgnce qui vient donc fermer la place d’Espagne d’un côté. Il comprend trois étages et deux tours hautes de 80 mètres se situent aux extrémités de ses côtés latéraux. Il est d’ailleurs agréable de se balader le long du corridor du palais ouvert sur un côté par des arcades, vous permettant ainsi d’observer, à l’abri du soleil, la magnifique place et la grande fontaine trônant en son centre, conçue par l’architecte Vicente Traver y Tomás dans les années 1920.

Palais.jpg

Tour.jpg

Construite en 1929 par Aníbal González, la Plaza de España s’inscrit dans une démarche de salutation des liens entre l’Espagne et l’Amérique. Elle est orientée vers le fleuve Guadalquivir qui se jette dans l’océan Atlantique, comme s’il s’agissait d’indiquer le chemin à suivre pour rejoindre l’Amérique. La place est d’ailleurs réalisée dans le cadre de l’exposition ibéro-américaine dont l’objet est la célébration de la découverte de l’Amérique par les conquistadors, l’idée étant bien sûr de souligner l’impérialisme espagnol. Celui-ci passe par ailleurs par un rappel de l’unité de l’Espagne, comme l’illustrent les quatre ponts qui, ornés de céramique et surmontant le canal, symbolisent les anciens royaumes de ce pays que sont la Castille, la province de León, l’Aragon et la Navarre.

Ponts.jpg

Nous pouvons par ailleurs observer le long du mur du palais une série de bancs en céramique peinte représentant 48 régions d’Espagne avec leur blason et une carte de leur situation géographique. Comme vous pouvez le voir sur les visuels, ces bancs sont surmontés de très belles fresques en mosaïque relatant des événements marquant l’histoire respective de chacune de ces régions. Ces bancs colorés d’azulejos -éléments décoratifs typiques de l’Andalousie- sont tout simplement sublimes ! N’hésitez donc pas à faire le tour de chacune, vous y découvrirez ainsi les villes de Tolède, Madrid, León, Murcie, Ségovie, Teruel et bien d’autres encore.

Série des bancs.jpg

Pampelune.jpg

Leon (1).jpg

Sergovia (1).jpg

Carte.jpg

Cette place mérite donc d’être classée parmi les plus beaux sites à visiter de Séville. Et en plus d’en mettre plein la vue, elle est gratuite. Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas y jeter un oeil ! Vous pouvez, en outre, faire un tour en calèche sur la place ou encore une balade en barque sur le canal. Ce dernier, grand de 515 mètres, ajoute une touche romantique à la place que viennent compléter, ici et là, quelques plantes à fleurs roses. En bref, c’est un spectacle à 360 degrés que vous propose la Place d’Espagne.

Canal.jpg

Comme précédemment établi, la place, de forme semi-elliptique, est fermée d’un côté par le palais. Mais qui y a-t-il donc de l’autre côté ? Eh bien, c’est tout simplement le parc Maria Luisa que nous découvrons, soit le plus grand parc de la ville. Pas mal non ?

C’est à la duchesse Maria Luisa que nous devons le nom de ce parc. En 1893, l’infante d’Espagne fit en effet don à la ville du parc qui faisait autrefois partie des jardins du Palais de San Telmo. A l’occasion de l’organisation de l’exposition de 1929, Jean Claude Nicolas Forestier, ingénieur et paysagiste français chargé des travaux en 1911, le fait agrandir et y insère de nouveaux espaces aménagés comportant fontaines et statues. A partir de 1914, le parc est libre d’être visité par le public.

Lorsque l’on s’enfonce dans ce parc, chaque pas est une véritable surprise. On ne peut s’empêcher d’admirer la végétation luxuriante qui compose ce large espace vert. Ainsi apercevons-nous des palmiers, des magnolias, des cycas, des eucalyptus et même des bananiers et des dattiers. A ces arbres s’ajoutent également des fleurs, tels jasmins et lantanas.

Végétation 1

IMG_5378.JPG

Fleurs.jpg

Dans cette profusion d’arbres et de fleurs, c’est un véritable refuge que nous découvrons. Un coin lecture y est même installé ! Que demander de plus ?

Coint lecture.jpg

Parmi les espaces installés figurent également la Fontaine des Lions, la Fontaine des Grenouilles et l’Etang des Lotus. Nous y trouvons également le romantique monument honorant Bécquer, écrivain, poète et dramaturge espagnol du XIXe siècle. Situé au nord du parc du côté de l’avenue portant le nom de cet homme, ce monument est réalisé en 1911 par Lorenzo Coullaut Valera, avec l’aide de l’architecte Juan Talavera Heredia et du sculpteur Federico Bechini. Encerclant un arbre et surmontant un piédestal de forme octogonale, le monument en marbre blanc présente le poète avec, à sa gauche, un petit Cupidon ailé, armé de ses flèches. Fait de bronze, le dieu de l’amour pointe ses armes ensorcelées vers trois séduisantes femmes habillées à la sévillane. A droite du poète se trouve un autre Cupidon, cette fois adulte et mourant poignardé.

Monument Bécquer face.jpg

Cette mise en scène surprenante tire en fait son inspiration de son recueil de poésies appelé Rimas.

Cupidon à droite.jpg

Cupidon à gauche

Vous l’aurez compris, la Place d’Espagne et son palais majestueux ont de quoi faire rêver. Il s’agit d’un véritable spectacle à ciel offert, illuminé par le soleil et rafraîchi par la forêt verdoyante qui lui est accolée. Arborant un style harmonieux et coloré, le site offre une ballade des plus agréables au sud de la ville sévillane. C’est un lieu idéal pour un pique-nique ou simplement prendre un verre dans l’un des cafés se trouvant à l’extrémité nord du parc. En bref, munissez-vous d’un appareil photo, d’une casquette et d’un livre, et vous avez de quoi passer un super moment!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s