L’Impératrice Sissi et sa belle chevelure

Née le 25 décembre 1837 à Munich, Elisabeth de Wittelsbach, duchesse de Bavière, épouse l’empereur François-Joseph, son cousin germain, en 1854. Si elle est connue pour son rôle politique dans l’unification de l’Autriche-Hongrie et pour sa soif de liberté et d’indépendance, Sissi a également marqué l’histoire par sa beauté. Pensons par exemple à sa belle chevelure, devenue si emblématique qu’elle inspira les femmes de l’Empire austro-hongrois durant les années de son règne (1854-1898).

Georg Martin Ignaz Raab, Impératrice Elisabeth d’Autriche

Saviez-vous que cette chevelure ne pèse pas moins de 3kg (devant assurément lui causer des douleurs abominables au dos…)? Grande fut par ailleurs ma surprise quand je découvris que ses cheveux mesuraient à eux-seuls 1m70, soit 8 centimètres de plus que mon corps tout entier… Nul doute qu’elle devait être très agile pour éviter de marcher dessus! Petit funfact: l’impératrice était en effet une très bonne gymnaste puisqu’elle pratiquait ce sport deux heures par jour dans une salle qu’elle a faite aménager spécialement pour cette activité.

Sa camériste Fanny Angerer consacre pas moins de trois heures par jour à coiffer l’impératrice qui profite de ce moment pour apprendre le grec ancien ou la langue hongroise. Eh oui, la jeune bavaroise est studieuse en plus d’être magnifique… Attention, il ne faut pas croire qu’elle n’est pas attentive au travail de Fanny, seule personne en qui elle a confiance pour dompter sa chevelure ! En effet, Sissi demande expressément à sa camériste de lui signifier dès qu’un cheveu tombe ou reste accroché à la brosse. Aussi lui lance-t-elle un sombre regard si cela se produit…

On comprend cette obsession pour ses cheveux quand on observe le portrait de l’impératrice, réalisé par Franz-Xaver Winterhalter en 1864, sur lequel l’artiste met clairement en avant cette chevelure sous la lueur de la lune:

Laver une telle crinière n’est cependant pas une mince affaire : toutes les trois semaines, Sissi fait laver ses cheveux avec une mixture composée de trente jaunes d’oeufs et de cognac ! (A ne pas reproduire chez vous si vous ne voulez pas consacrer la journée à cette activité).

Franz Waver Winterhalter, 1865

Le portrait réalisé nous montre le soin accordé à sa chevelure, que l’impératrice décrit elle-même comme sa « vraie couronne » : ses cheveux sont ornés d’une série de vingt-sept étoiles en diamants, réalisées par le joaillier viennois Alexander Emanuel Köchert en 1862.

Si vous avez vu le fameux film sur l’impératrice, vous devez certainement vous rappeler de la fabuleuse Romy Schnider arborant des étoiles dans les cheveux comme le faisait la véritable épouse de Franz.

Romy Schinder en Sissi l’impératrice, © Worth 1000

Le motif de l’étoile est l’un des plus populaires ornant les bijoux du XIXe siècle. De nombreuses souveraines succombent donc à cette mode et souhaitent en arborer à leur tour. Il est possible d’en porter sous la forme d’épingles de coiffure ou en broches, tant sur le corsage qu’en guise de diadème. L’impératrice possède deux séries de ces diamants étoilés, toutes deux comprenant vingt-sept unités. Tandis que l’une fut attribuée à sa fille l’archiduchesse Marie-Valérie d’Autriche, l’autre fut donnée à ses dames d’honneur, à leur plus grand bonheur.


Sources:

Stéphane Bern, Secrets d’Histoire, Editions Albin Michel, 2010.

Diana Scarisbrick, Christophe Vachaudez, Jan Walgrave (sous la dir.), Parures du pouvoir. Joyaux des cours européennes, Belgium et Fonds Mercator, Bruxelles, 2007.

2 commentaires sur « L’Impératrice Sissi et sa belle chevelure »

Laisser un commentaire