Catherine – Saga de Juliette Benzoni

Si vous êtes un(e) adepte des romans historiques de Juliette Benzoni, vous devez absolument lire Catherine ! Ecrite en 1964 et traduite en plus de vingt langues, cette saga, qui prend encrage au XVe siècle, est la première d’une longue série. catherine-tome-1-e1564055920622.jpgJe l’ai personnellement découverte après avoir lu La Florentine que j’ai adorée. Cette dernière était sans conteste ma saga préférée. Mais ça, c’était avant de découvrir les périples de la belle Catherine Legoix, cette bourgeoise aux longs cheveux d’or qui rencontre par hasard un chevalier attaché au dauphin de France, le futur Charles VII. Cet homme, le ténébreux et impulsif Arnaud de Montsalvy, aime la femme mais hait son nom qui lui rappelle celui d’un homme qui tua son frère. De surcroît, alors que le capitaine se dévoue au service du jeune Charles, Catherine est une proche amie du duc Philippe de Bourgogne, alors en guerre contre la France aux côtés de l’Angleterre. Ainsi commence avec peine une histoire qui, au beau milieu de la Guerre de Cent ans, doit affronter maints périples pour pouvoir, un beau jour, s’épanouir. Alors certes, c’est très à l’eau de rose comme on dit, mais les malheurs de la guerre viennent compenser l’aspect quelque peu mièvre que l’on peut trouver dans les histoires d’amour.

Le XVe siècle porte les marques de la guerre. La France connait en effet des crises externes et intestines dues à la Guerre de Cent ans et à la guerre civile opposant Armagnacs et Bourguignons. Le pays souffre de ces luttes incessantes, de cette violence sans pitié.

Hermann Anton Stilke
Jeanne d’Arc à la bataille, de Hermann Anton Stilke, 1848

Dans un tel contexte, Catherine, encore très jeune, doit de toute hâte quitter Paris et prendre refuge à la cour des miracles. Accompagnée de Sara, sa chère et tendre amie qui prend soin d’elle comme une mère s’occupe d’une fille, Catherine atterrit chez son oncle, Matthieu, alors sujet du duc de Bourgogne, Philippe le Bon. Lorsque ce dernier pose les yeux sur la nièce du marchand, le destin de la jeune Catherine semble scellé. Mais, poussée par l’amour ardent qu’elle porte à Arnaud, la protagoniste défie son destin en bravant les dangers. Ainsi de Bourgogne à Rouen, en passant par Orléans, Paris, Chinon et Tours (et même par l’Andalousie !), le voyage de Catherine vers l’homme qu’elle aime nous fait découvrir le crépuscule du Moyen-Age, incendié par la guerre et meurtri par la famine. C’est donc une longue et difficile histoire d’amour, qui parfois s’éternise, mais qui ne manque pas de rebondissements comme on les aime. Et puis, c’est aussi des amitiés qui se tissent tout au long de la saga. Des amitiés, et des hostilités. De quoi pimenter l’histoire.

Ce que j’ai particulièrement aimé à travers la lecture de ces livres, c’est la rencontre des personnages majeurs du XVe siècle que l’auteur, qui souhaite « apprendre quelque chose aux Français tout en les divertissant », a su attacher à l’histoire de Catherine d’une façon tout à fait naturelle. Ainsi rencontrons-nous le célèbre marchand Jacques Cœur, le roi de France Charles VII, sa belle-mère, Yolande d’Aragon, et sa maîtresse Agnès Sorel, la pieuse et courageuse Jeanne d’Arc, les preux chevaliers La Hire et Xaintrailles, compagnons d’armes de la Pucelle, le duc Philippe de Bourgogne, le grand chambellan de France Georges de La Trémoille… On rencontre ainsi de multiples personnages dont l’apparition nous fait découvrir l’histoire à l’aube de la Renaissance. Ce n’est donc pas seulement l’histoire de Catherine que nous suivons,  c’est aussi l’Histoire de France !

***

Tomes de la saga :

Il suffit d’un amour *

Belle Catherine **

Les routes incertaines ***

Piège pour Catherine ****

La Dame de Montsalvy *****

***

Citation Catherine.png

 

F.A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s