La beauté d’une ville détruite : découverte de Pompéi & du Vésuve

 

J’ai finalement découvert les merveilles de Pompéi après en avoir rêvé pendant tant d’années 😍. Je me suis alors sentie obligée de partager cette expérience ! La découverte de ce lieu fut des plus étranges: c’était magique et pourtant si triste et glaçant à la fois. C’est vrai qu’explorer les ruines d’une ville détruite par le Vésuve le 24 août de l’an 79 n’est pas chose facile, en particulier lorsque celle-ci fut ensevelie par 6 mètres de particules de roches volcaniques… Fort heureusement, le site est bien conservé et il nous est possible de penser la ville telle qu’elle était jadis, à condition de l’imaginer bien plus colorée qu’elle ne l’est aujourd’hui. En tout cas, je remercie Pline le Jeune d’avoir eu la bonne idée de décrire les faits exacts de cet événement. Événement qui emporta d’ailleurs son oncle, Pline l’Ancien (en outre connu pour ouvrage intitulé  » Histoire naturelle ») ainsi que des millions d’autres personnes 😔…

Voir les quelques corps pétrifiés parmi les 1150 corps d’hommes, femmes et d’enfants qui nous sont parvenus m’a évidemment soulevée le cœur 😭. Je ne vous raconte pas mon étonnement lorsque je suis tombée sur un de ces corps sur une carte postale non loin de Pompéi…

Au-delà de ces corps devenus pierres, que reste-il de cette ville portuaire antique de la plaine volcanique de Campanie ? IMG_6374.JPG

Il existe des vestiges de maisons du IVe siècle av JC mais les témoignages les plus nombreux appartiennent évidement au Ier siècle av JC et au Ier siècle ap JC. Nous pouvons notamment trouver des ruines de maisons relativement bien conservées qui nous permettent de deviner l’agencement des maisons d’une ville moyenne de l’Antiquité.  Par exemple, nous savons que ces maisons contenaient une pièce centrale que l’on appelle « atrium« . L’atrium est de forme triangulaire et occupe en général un grand espace au centre duquel se trouve un bassin. Il s’agit donc d’une espèce de patio.

Nous découvrons également des objets d’art en guise de décoration relativement bien conservées.

En ce qui concerne les sculptures, nous trouvons une série de copies d’originaux grecs. En outre,  de nombreuses sculptures en bronze ont été conservées grâces auxquelles nous savons aujourd’hui qu’à cette époque étaient privilégiée la sculpture de bronze et non la sculpture de marbre. Ceci dit, on trouve quelques statues en marbre à caractère ornemental.

Par ailleurs, Pompéi s’est penchée sur la culture hellénistique de bien des manières telles que le pavement de mosaïque de couleurs vives. Aux mosaïques posées sur le sol, nous pouvons ajouter les mosaïques ornementales que l’on trouvait, par exemple, sur les fontaines ou encore sur les plafonds en voûte.

Nous ne pouvons évoquer l’art présent à Pompéi sans mentionner les peintures et fresques qui en font sa renommée. Pompéi offre la documentation la plus vaste et la plus variée qui existe sur la peinture de l’Antiquité qui est, par ailleurs, riche en couleur.

 

Bien que l’IMG_6364ameublement soit plus pauvre qu’à Herculanum (ville de Campanie qui fut également soumise aux caprices du Vésuve),  des tables de marbres, une riche vaisselle et des objets en bronze consacrés au chauffage tels que des chauffe-plats et poêles ont été retrouvés. Je n’ai cependant que des photos de table à vous montrer, mais de jolies tables hein !

 

Dans le secteur ouest de la ville se trouve également le Forum dans lequel se trouvaient le temple d’Apollon, le temple des divinités capitolines, l’édifice dans lequel avait lieu l’élection des magistrats annuels, le marché couvert (macellum), la tribune des discours publics, la basilique pour l’administration de la justice ou encore l’édifice dédié à l’industrie des étoffes de laine.

 

En bonus, vous pouvez visiter les ruines de l’ancien bordel comme l’attestent les peintures murales (vous avez de la chance, les photos sont un peu floues).

 

 

 

Bref, la découverte de ce lieu vaut vraiment le coup et je vous conseille vivement de le visiter, surtout lorsque l’on sait que le volcan peut à nouveau exploser à tout moment… 🌋💫.

 

 

 

P.S: Pour rédiger cette aventure je me suis appuyée sur les quelques bribes d’informations qui me restaient de la visite guidée, que j’ai complétées avec l’article sur Pompéi de l’Encyclopedia Universalis, corpus 18.

 

F.A.

 

 

3 réflexions sur “La beauté d’une ville détruite : découverte de Pompéi & du Vésuve

  1. La Rose de Damas

    C’est une bien bonne idée de partager vos impressions et vos découvertes comme vous le faites, en particulier sur une ville aussi intéressante que Pompéi.

    J'aime

    1. Merci beaucoup, c’est vrai que Pompéi m’a beaucoup marquée et j’avais envie de le partager sur le site avec des personnes qui auraient la même sensibilité culturelle que moi, et je vois, à travers votre commentaire, que c’est le cas,
      et je vous en remercie 😉

      J'aime

  2. Ping : Evolution du mythe de Narcisse, partie 1 : Monde gréco-romain – Un souffle d'histoires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s